SEO international – Comment réussir son SEO international

Développer la visibilité de son site web via le SEO international peut être une stratégie intéressante sur le long terme à condition qu’elle soit exécutée dans les règles de l’art. En effet, on constate trop souvent des maladresses liées à un manque de réflexion ou de maturité, rendant ainsi l’activité périlleuse et difficile à mettre en place. 

Pour éviter une telle situation, voici quelques conseils à suivre afin doptimiser votre stratégie de référencement international.

seo-international-1

SEO international : notre guide pour un SEO international performant

Intégrer la dimension internationale dans sa stratégie web est devenue monnaie courante pour de nombreuses entreprises, c’est ce que l’on appelle le référencement international ou  le SEO international. Qu’est-ce que cela signifie ?

Concrètement, le référencement d’un site à l’international est l’activité qui consiste à optimiser le référencement naturel des pages web du site sur les moteurs de recherche dans plusieurs pays cibles en prenant en compte les particularités culturelles de chaque pays ainsi que les pratiques de référencement spécifiques à chaque pays afin d’adapter le contenu en conséquences.

Complexe, ce processus demande d’effectuer une étude de marché mêlant recherches,  analyses du pays cible et veille constante afin de cibler, au mieux, votre audience internationale et de mettre en oeuvre un ciblage performant. Cette démarche est essentielle au SEO international afin d’identifier le comportement et la tendance de vos futurs visiteurs. En conséquence, cela requiert des connaissances précises relevant du domaine technique, légal, stratégique et managérial. 

Plusieurs solutions sont possibles pour maximiser au mieux votre référencement international et cela passe par le choix du nom de domaine. Il y a trois possibilités :

  • un nom de domaine avec une extension par pays  ;
  • un sous-domaine par langue ou pays ;
  • un sous-répertoire par langue.

Dans ce contexte, on distingue deux types de sites : le site multilingue et le site multirégional. 

Le site multilingue est disponible dans plusieurs langues. Se diriger vers ce type de site n’est pas nécessairement synonyme de ciblage de zone géographique. Prenons l’exemple de la Suisse : si cette zone géographique correspond à votre cible, votre site devra être disponible en trois langues (allemand, français et italien). 

Le site multirégional est un site ciblant des zones géographiques (pays, région, etc.). Le site se base sur la zone où se trouve l’internaute puis adapte son contenu. Ce genre de site peut ne proposer qu’une seule langue comme l’anglais pour un site web ciblant le Royaume-Uni ou encore les Etats-Unis, par exemple.

Qui dit international, dit traduction. En effet, une stratégie de référencement international va de pair avec la traduction de contenus dans la langue cible. Attention toutefois à ne pas traduire de façon littérale. Une stratégie efficace passe par une étude approfondie des mots-clés en amont et l’adaptation du contenu au pays cible. Cet effort sera toujours plus apprécié qu’une simple traduction littérale sur des outils de traduction automatiques tels que Google Traduction. Le plus efficace reste de faire traduire les contenus par des linguistes qualifiés.

Construire une stratégie de netlinking international est fortement envisageable pour une stratégie SEO international réussie. Il faut capter des liens depuis les pays cibles vers le site à déployer. Il est important de repérer les sites de confiance, les sites partenaires, les annuaires locaux et sites d’avis de qualité dans une logique d’obtention de liens. Dans cette lancée, il est aussi pertinent de repérer les sites de mauvaise qualité ou censurés.

Référencement international : les questions à se poser avant de se lancer

La stratégie de référencement international est un processus complexe à mettre en place mais qui peut s’avérer payant par la suite. Avant de se lancer dans cette aventure, il serait judicieux de se poser les bonnes questions afin d’éviter la casse. On peut citer trois questions fondamentales :

  1. Mon site web est-il véritablement prêt à plus de visibilité
  2. Que recherche ma nouvelle cible
  3. Que peut offrir mon site web à mon nouveau marché cible ?

Ce travail de réflexion s’établit en amont et nécessite un travail de longue haleine mêlant une étude du public cible et du marché, une étude approfondie des mots-clés, une adaptation de son contenu, la relecture de sa structure web et la relecture de sa stratégie webmarketing

Pourquoi faire du référencement international ? 

Se lancer dans le SEO international peut être bénéfique pour votre business. En effet, une stratégie rondement menée permet de toucher de nouveaux marchés, d’attirer de nouveaux clients et de les conserver sur le long terme à moindre coût tout en entrant dans un processus d’internationalisation.

Cela permet également de gagner en visibilité auprès des internautes venant des quatre coins du monde et de bénéficier d’un référencement optimal sur les moteurs de recherche étrangers. 

SEO international : les erreurs à éviter 

Développer une stratégie de référencement international est un projet ambitieux qui mérite de s’attarder sur tous les détails de sa mise en place afin d’éviter de nombreuses erreurs fréquentes. 

Une des erreurs fréquentes et de ne pas s’attarder sur la qualité du contenu. Or, le contenu représente 80 % de l’efficacité SEO. Il s’agirait d’investir prioritairement sur le contenu qui apporte de la valeur ajoutée, séduit et convainc les futurs clients. Un bon contenu génère du trafic et de la conversion. 

Une autre erreur serait de réunir des contenus rédactionnels dans plusieurs langues sur une même page web. Pour rester dans une optimisation de la stratégie SEO international, il faut garder une seule langue par URL. 

A noter également qu’il serait préférable d’éviter les redirections automatiques de vos visiteurs selon leur adresse IP, comme indiqué dans cette infographie du site web Abondance.

On remarque également plusieurs erreurs fréquentes dans l’intégration des balises hreflangs. Les balises Hreflangs sont des tags HTML qui par le biais d’un code source, indiquent au moteur de recherche la langue utilisée dans la page web affichée ainsi que le pays cible auquel ce document est destiné. 

Ainsi, si l’on en croit le site web oncrawl, plusieurs erreurs fréquentes au niveau des balises hreflangs sont à noter, telles que : 

  • le retour d’erreurs de balisage ; 
  • l’utilisation des mauvais codes de pays ou de langue ; 
  • l’ajout de balises hreflang aux pages non indexées : 
  • mélanger les méthodes de marquage de pages et les méthodes de sitemaps hreflang.

seo-international-2

SEO international : Quelles sont les attentes des e-shoppers ?

Optimiser sa logistique internationale est un facteur à prendre en compte si la stratégie SEO internationale concerne un site de e-commerce. Un webinar a été tenu jeudi 2 juillet 2020 par E-commerce Nation (ECN) sur Les attentes des e-shoppers à l’international : nouvelles tendances et solutions. A travers plusieurs études de cas, ce webinar vient apporter des solutions concernant la logique dans un contexte de commerce à l’international et la mise en place de procédés pour optimiser sa boutique en ligne

En effet, les consommateurs se comportent différemment en fonction des pays et des cultures, ont des attentes différentes, d’où le challenge d’ouvrir son business à l’international par le biais du SEO international. Il est important de prendre en compte ce facteur avant de se projeter dans la stratégie de référencement.

Conclusion 

Comme vous pouvez le constater, opter pour une stratégie de référencement international est un choix stratégique ambitieux qui peut porter ses fruits si elle est mise en place judicieusement. Un travail de fond en amont est indispensable à la réussite du projet. Avant de finaliser la stratégie, il est important de tout vérifier (title, URL, META, HN, images ou encore la monnaie). Il ne faut rien assumer et prendre pour acquis. Un travail de relecture est essentiel.

D’autre part, il est très important de se renseigner et d’être en veille constante sur la culture du pays cible. Il faut le plus possible éviter les stéréotypes. La moindre approximation pourrait remettre en question la crédibilité du site web. Ainsi, s’entourer de linguistes qualifiés peut être un réel atout. 

Plus qu’une stratégie purement technique, la méthode du SEO international est un véritable travail sémantique, culturel et linguistique. Il n’est possible d’obtenir d’excellents résultats que si les efforts au niveau du référencement naturel et de la visibilité en général sont associés à la culture du pays ou de la langue cible. 

Pour terminer, je vous laisse méditer sur cette citation de Laurent Bourelly au sujet du SEO international : « Think global, act local ».

Maintenant que vous avez toutes les clés en mains, à vous de jouer !

Les questions les plus fréquemment posées par mes visiteurs

  • Comment savoir si mon entreprise a réellement les moyens d’enclencher la stratégie du SEO international ? 

C’est une question fondamentale à se poser avant d’entamer n’importe quelle procédure de SEO. Pour répondre à cette question, on peut se baser sur le « calcul de profitabilité » proposé par Aleyda Solis, une des consultante en SEO internationale la plus renommée en la matière. Son calcul de profitabilité est le suivant :

Nombre de conversion pour rentabiliser = Coût du projet / Valeur moyenne de conversion

Nombre de visites pour rentabiliser = Nombre de conversion pour rentabiliser / pourcentage moyen de conversion

Dans son calcul, Aleyda Solis inclut la notion de ROI (retour sur investissement). 

  • Quels sont les meilleurs outils de recherches de mots-clés à l’international ?

Malheureusement, les meilleurs sont souvent les plus chers. Ceux qui reviennent le plus souvent sont : Similarweb et Searchmetrics.

  • Quelles sont les autres subtilités du SEO international ?

Faire du SEO international demande de considérer de A à Z l’aspect «  international ». En effet, en ciblant une langue, vous ciblez une culture. Il y a donc plusieurs facteurs à prendre en compte et à maîtriser avant de vous adresser à votre audience cible, pour éviter une quelconque erreur. 

Par exemple, si vous êtes une agence de voyage et que vous avez pour objectif de cibler un marché américain, le mot « vacances » se traduit par “vacation”. A contrario, au Royaume-Uni, le mot « vacances » se traduit par “holidays”. Comme vous pouvez le constater, malgré le fait que la langue commune soit l’anglais, les deux pays ont des cultures distinctes, d’où l’importance d’une étude de marché et d’une veille culturelle pour éviter tout contresens ou malentendu.

Un mauvais choix de mot peut avoir de lourdes conséquences pour votre stratégie. Dans ces conditions, il est difficile de se passer d’un interlocuteur local pour pouvoir comprendre toutes les subtilités d’une langue et d’une culture.

  • Faut-il baser toute sa stratégie SEO sur Google ? 

Il faut savoir que le moteur de recherche Google n’est pas présent dans tous les pays. En effet, si vous souhaitez cibler une audience russe ou chinoise, il faudra trouver d’autres moyens d’atteindre votre audience car Google est censuré dans ces pays-là. En effet, la Russie utilise le moteur de recherche Yandex et la Chine utilise Baidu. Encore une fois, s’imprégner de la culture cible et des usages de cette culture est essentielle avant de commencer votre stratégie de SEO international.

  • Est-il nécessaire d’avoir un serveur dans le pays ciblé ?

La réponse à cette question est plutôt nuancée. En effet, si votre objectif est d’instaurer une stratégie de SEO, obtenir un serveur dans le pays ciblé n’est pas une obligation, car l’intérêt est avant tout de faire réagir Googlebot et non le pays ciblé. Cependant, se procurer un serveur dans le pays ciblé permet une meilleure expérience utilisateur.